Accueil sur rendez-vous pour toute personne justifiant d’une recherche du mardi au vendredi de 10h à 17h.

Vue normale Vue MARC vue ISBD

Le bien des absents / Elias Sanbar

Type : LivreGenre : EssaiAuteur: SANBAR, EliasEditeur : Arles : Actes Sud • Montréal (Québec) : Léméac , 2002Collection : BabelDescription matérielle : 1 vol. (144 p.)ISBN : 9782760923058.Résumé : Résumé : "Palestinien né à Haïfa, mais vivant depuis toujours en exil, Elias Sanbar évoque la maison familiale, l'exode des siens, l'enfance dans le Liban des années cinquante, les rencontres, les proches et les camarades de combat, les vaines négociations israélo-palestiniennes (dont il fut un des acteurs) et un bref retour dans sa ville natale." - Electre "Né à Haïfa en 1947, Elias Sanbar a quinze mois quand sa famille, parmi les dernières, quitte cette ville pour se réfugier à Beyrouth. Il vient pour suivre ses études à Paris en 1969. Il y enseigne actuellement, ainsi qu'au Liban et aux États-Unis." - BM de PantinExtrait : "Les combats étaient violents. Partis des faubourgs de la ville, ils avaient rapidement gagné ses quartiers. Abandonnant alors les pièces exposées, les habitants trouvaient refuge dans les plus reculées. Avant de se vider, la ville avait commencé à se replier sur elle-même. Mais cela n'avait pas suffi et les départs nocturnes s'étaient amplifiés, exode funeste que les partants pensaient conjurer en emportant leurs clés dans leurs poches. Définitivement refermées, de nouvelles demeures sombraient chaque jour dans un sommeil immobile."Sujet - Nom commun:années 1950 | enfance | famille | mémoire | exilé | palestinien -- population Sujet - Nom géographique:Palestine -- pays | Liban -- pays | Beyrouth -- commune Dewey : 848
Type de document Site actuel Cote Statut Date de retour prévue Réservations
Empruntable Empruntable Fonds littéraire SAN A (Parcourir l'étagère) Disponible
Réservations : 0

Résumé "Palestinien né à Haïfa, mais vivant depuis toujours en exil, Elias Sanbar évoque la maison familiale, l'exode des siens, l'enfance dans le Liban des années cinquante, les rencontres, les proches et les camarades de combat, les vaines négociations israélo-palestiniennes (dont il fut un des acteurs) et un bref retour dans sa ville natale." - Electre
"Né à Haïfa en 1947, Elias Sanbar a quinze mois quand sa famille, parmi les dernières, quitte cette ville pour se réfugier à Beyrouth. Il vient pour suivre ses études à Paris en 1969. Il y enseigne actuellement, ainsi qu'au Liban et aux États-Unis." - BM de Pantin

Extrait "Les combats étaient violents. Partis des faubourgs de la ville, ils avaient rapidement gagné ses quartiers. Abandonnant alors les pièces exposées, les habitants trouvaient refuge dans les plus reculées. Avant de se vider, la ville avait commencé à se replier sur elle-même. Mais cela n'avait pas suffi et les départs nocturnes s'étaient amplifiés, exode funeste que les partants pensaient conjurer en emportant leurs clés dans leurs poches. Définitivement refermées, de nouvelles demeures sombraient chaque jour dans un sommeil immobile."

Centre de ressources Abdelmalek Sayad - Établissement public du Palais de la Porte Dorée - Musée national de l'histoire de l'immigration
293 avenue Daumesnil 75012 Paris - Tél : 01 53 59 15 92 - mediatheque.sayad[at]palais-portedoree.fr