Accueil sur rendez-vous pour toute personne justifiant d’une recherche du mardi au vendredi de 10h à 17h.

Vue normale Vue MARC vue ISBD

État, culture, immigration : La dimension culturelle des politiques française d'immigration, 1958-1991 / Angéline Escafré-Dublet ; Thése dirigée par Jean-François Sirinelli et Patrick Weil

Type : LivreGenre : Mémoire ou thèseAuteur: Auteur, ESCAFRÉ-DUBLET, AngélineAuteur: Institut d'études politiques de ParisEditeur : [S.l.] : [s.n.] , 2008Description matérielle : 1 vol. (545 p.) ; 30 cmRésumé : Résumé : La thèse retrace la dimension culturelle des politiques françaises d'immigration depuis la création d'un Fonds d'action sociale, dans le contexte de la guerre d'Algérie, jusqu'à la fixation du modèle français d'intégration au tournant des années 1990. Elle démontre que la prise en compte de la culture des immigrés par l'État s'est faite de manière progressive, selon des logiques différentes, en fonction du contexte. De l'encadrement culturel pour contrôler et adapter les immigrés à la société française dans les années 1960, le gouvernement est passé à la valorisation des cultures d'origine dans les années 1970, puis à une lecture culturelle de la présence des immigrés qui a conduit à l'appréhender en termes d'intégration dans les années 1980. Ce travail fait émerger un domaine d'action peu étudié de l'histoire de l'immigration où acteurs associatifs et institutionnels s'affrontent ou négocient sur un terrain à la fois concret (l'organisation des festivals de travailleurs immigrés, la diffusion de l'émission Mosaïque) et symbolique (la place que l'institution accorde aux expressions culturelles des immigrés, notamment à travers la création d'un Office pour la promotion culturelle des immigrés, qui devient l'ICEI, puis l'ADRI et fait aujourd'hui partie de la CNHI). L'analyse prend en compte le rôle des États d'origine dans l'organisation de la vie culturelle des immigrés et dresse une comparaison avec la situation aux Etats-Unis. Elle éclaire les réticences du ministère de la Culture à traiter des cultures immigrées et permet de faire le point sur les enjeux de définition qu'entraîne l'utilisation de la notion de culture en histoire de l'immigration. Immigration, culture and the State : immigration policy and cultural diversity in France, 1958-1991 In this dissertation, the author examines how the French state responded to the cultural diversity of successive waves of immigration. The investigation begins with the Algerian War, and the creation of a Social Action Fund, and ends in the 1990s with an analysis of the development of the French model of integration. The author argues that the state's recognition of growing cultural diversity evolved over time. In the 1960s, the government advocated the cultural assimilation of its immigrants, while in the 1970s, it encouraged them to maintain links with their culture of origin in view of facilitating their return to their respective homelands. When it became clear, however, in the 1980s, that immigrants in France would in fact remain permanently, the state adopted integration policies. Examining the cultural dimensions of immigration policy, allows the author to highlight aspects of the history of immigration in France that have not yet been fully explored. For example, the dissertation includes both an analysis of how immigrant culture was perceived and organised according to countries of origin, as well as a comparison with how immigration policy has treated cultural issues in the United States. The author also examines how community leaders and administrative officials sometimes worked together and sometimes came into conflict over such issues as the organisation of cultural festivals and the programming of immigrant-aimed television broadcasts. Lastly, on a more symbolic level, the author examines the extent to which immigrant culture was able to find expression in national, state-sponsored, French culture.Note sur les bibliographies et les index présents dans le document : Bibliogr.pp. 520-529, Sources, Index.Note de thèse : - Thèse de doctorat, Histoire, 2008 - Paris, Institut d'études politiquesPublic : Tout publicSujet - Collectivité:Agence pour le développement des relations interculturelles organisme | Information culture et immigration organisme | Office national de promotion culturelle des immigrés organisme | FASILD organisme Sujet - Nom commun:politique d'intégration | politique culturelle | histoire | adaptation | assimilation | action culturelle | vie associative | dispositif Education nationale : ELCO | culture d'origine | identité culturelle | relation avec le pays d'origine Sujet - Nom géographique:France -- pays d'accueil | Etats-Unis -- pays d'accueil Dewey : 306.4Plan de classement : :4 Accueil et intégration | 4D Culture et politiques culturelles

Bibliogr.pp. 520-529, Sources, Index

Thèse de doctorat Histoire 2008 Paris, Institut d'études politiques

Résumé La thèse retrace la dimension culturelle des politiques françaises d'immigration depuis la création d'un Fonds d'action sociale, dans le contexte de la guerre d'Algérie, jusqu'à la fixation du modèle français d'intégration au tournant des années 1990. Elle démontre que la prise en compte de la culture des immigrés par l'État s'est faite de manière progressive, selon des logiques différentes, en fonction du contexte. De l'encadrement culturel pour contrôler et adapter les immigrés à la société française dans les années 1960, le gouvernement est passé à la valorisation des cultures d'origine dans les années 1970, puis à une lecture culturelle de la présence des immigrés qui a conduit à l'appréhender en termes d'intégration dans les années 1980. Ce travail fait émerger un domaine d'action peu étudié de l'histoire de l'immigration où acteurs associatifs et institutionnels s'affrontent ou négocient sur un terrain à la fois concret (l'organisation des festivals de travailleurs immigrés, la diffusion de l'émission Mosaïque) et symbolique (la place que l'institution accorde aux expressions culturelles des immigrés, notamment à travers la création d'un Office pour la promotion culturelle des immigrés, qui devient l'ICEI, puis l'ADRI et fait aujourd'hui partie de la CNHI). L'analyse prend en compte le rôle des États d'origine dans l'organisation de la vie culturelle des immigrés et dresse une comparaison avec la situation aux Etats-Unis. Elle éclaire les réticences du ministère de la Culture à traiter des cultures immigrées et permet de faire le point sur les enjeux de définition qu'entraîne l'utilisation de la notion de culture en histoire de l'immigration.
Immigration, culture and the State : immigration policy and cultural diversity in France, 1958-1991
In this dissertation, the author examines how the French state responded to the cultural diversity of successive waves of immigration. The investigation begins with the Algerian War, and the creation of a Social Action Fund, and ends in the 1990s with an analysis of the development of the French model of integration. The author argues that the state's recognition of growing cultural diversity evolved over time. In the 1960s, the government advocated the cultural assimilation of its immigrants, while in the 1970s, it encouraged them to maintain links with their culture of origin in view of facilitating their return to their respective homelands. When it became clear, however, in the 1980s, that immigrants in France would in fact remain permanently, the state adopted integration policies. Examining the cultural dimensions of immigration policy, allows the author to highlight aspects of the history of immigration in France that have not yet been fully explored. For example, the dissertation includes both an analysis of how immigrant culture was perceived and organised according to countries of origin, as well as a comparison with how immigration policy has treated cultural issues in the United States. The author also examines how community leaders and administrative officials sometimes worked together and sometimes came into conflict over such issues as the organisation of cultural festivals and the programming of immigrant-aimed television broadcasts. Lastly, on a more symbolic level, the author examines the extent to which immigrant culture was able to find expression in national, state-sponsored, French culture.

Tout public

Centre de ressources Abdelmalek Sayad - Établissement public du Palais de la Porte Dorée - Musée national de l'histoire de l'immigration
293 avenue Daumesnil 75012 Paris - Tél : 01 53 59 15 92 - mediatheque.sayad[at]palais-portedoree.fr