Accueil sur rendez-vous pour toute personne justifiant d’une recherche du mardi au vendredi de 10h à 17h.

Vue normale Vue MARC vue ISBD

La galère : jeunes en survie / François Dubet

Type : LivreGenre : Auteur: DUBET, FrançoisEditeur : Paris : Fayard , 1987Description matérielle : 1 vol. (503 p.) ; 24 cmISBN : 2213019045.Résumé : Résumé : La galère, c'est d'abord l'expérience de ces jeunes dominés par l'incertitude, le flottement des projets, les longues périodes d'oisiveté entrecoupées de petits boulots, la délinquance présente et peu spectaculaire, le risque de destruction du sujet lui-même. Cependant la galère n'est pas uniquement le produit de la crise économique et du chômage ; elle apparaît au crépuscule de la société industrielle, lorsque tout un monde se défait morceau par morceau dans ses formes d'intégration, ses rapports sociaux et ses modes d'action collective. De Seraing, ville industrielle wallonne dominée par la culture ouvrière, aux Minguettes à Vénissieux avec ses jeunes immigrés, en passant par Orly, Sartrouville, Champigny et Clichy, l'auteur restitue l'expérience de la galère, la manière dont elle se construit chez les jeunes et dont elle est perçue par les adultes. Hors des catégories de la sociologie classique de la délinquance, la galère est une action de classe dangereuse faite de désintégration, d'exclusion et de rage. Les régulations traditionnelles se sont épuisées, les mécanismes d'intégration scolaire et professionnelle se sont durcis et surtout, la conscience de classe ouvrière ne parvient plus à donner sens à l'ensemble d'une expérience de domination. Mais la galère n'est pas une pure destruction. D'elle surgissent parfois de nouvelles formes de protestation et de mobilisation. C'est là que naît le mouvement des jeunes immigrés et que sont esquissés les traits d'un nouveau visage d'une action contestataire au sein même de la mise hors jeu de cette jeunesse.Note : Paris, Ed. Fayard, 1987, 503 p.Nouvelle édition en 2008 Exemplaire n°2 fonds DewittePublic : Tout publicSujet - Nom commun:jeune | insertion socio-professionnelle | exclusion sociale | génération issue de l'immigration | action collective Dewey : 305.23Plan de classement : :7 Vivre en France | 7A Populations et groupes sociaux | 7A2 Groupes sociaux
Type de document Site actuel Cote Statut Notes Date de retour prévue Réservations
Consultable sur place Consultable sur place Fonds général 7A2 305.23 DUB (Parcourir l'étagère) Exclu du prêt
Consultable sur place Consultable sur place Fonds général DEW 7A2 305.23 DUB (Parcourir l'étagère) En réserve Fonds Dewitte
Réservations : 0

Paris, Ed. Fayard, 1987, 503 p.

Nouvelle édition en 2008
Exemplaire n°2 fonds Dewitte

Résumé La galère, c'est d'abord l'expérience de ces jeunes dominés par l'incertitude, le flottement des projets, les longues périodes d'oisiveté entrecoupées de petits boulots, la délinquance présente et peu spectaculaire, le risque de destruction du sujet lui-même. Cependant la galère n'est pas uniquement le produit de la crise économique et du chômage ; elle apparaît au crépuscule de la société industrielle, lorsque tout un monde se défait morceau par morceau dans ses formes d'intégration, ses rapports sociaux et ses modes d'action collective. De Seraing, ville industrielle wallonne dominée par la culture ouvrière, aux Minguettes à Vénissieux avec ses jeunes immigrés, en passant par Orly, Sartrouville, Champigny et Clichy, l'auteur restitue l'expérience de la galère, la manière dont elle se construit chez les jeunes et dont elle est perçue par les adultes. Hors des catégories de la sociologie classique de la délinquance, la galère est une action de classe dangereuse faite de désintégration, d'exclusion et de rage. Les régulations traditionnelles se sont épuisées, les mécanismes d'intégration scolaire et professionnelle se sont durcis et surtout, la conscience de classe ouvrière ne parvient plus à donner sens à l'ensemble d'une expérience de domination. Mais la galère n'est pas une pure destruction. D'elle surgissent parfois de nouvelles formes de protestation et de mobilisation. C'est là que naît le mouvement des jeunes immigrés et que sont esquissés les traits d'un nouveau visage d'une action contestataire au sein même de la mise hors jeu de cette jeunesse.

Tout public

Centre de ressources Abdelmalek Sayad - Établissement public du Palais de la Porte Dorée - Musée national de l'histoire de l'immigration
293 avenue Daumesnil 75012 Paris - Tél : 01 53 59 15 92 - mediatheque.sayad[at]palais-portedoree.fr