Accueil sur rendez-vous pour toute personne justifiant d’une recherche du mardi au vendredi de 10h à 17h.

Vue normale Vue MARC vue ISBD

Qui a peur des tziganes roumains ? / un film réalisé par Evelyne Ragot

Type : Images animées (DVD) Genre : Film documentaireAuteur: Réalisateur de film, RAGOT, EvelyneEditeur : s.l. : Planète Spots (prod.)Description matérielle : 1 DVD (1 h 02 min) : coul., son.Résumé : Entreprise courageuse mais délicate que de filmer ces gens du voyage, arrivés en France après la révolution roumaine de 1989, le plus souvent clandestinement. Pour ce tournage, dont les conditions s'avéraient d'emblée particulièrement difficiles, l'équipe du film a eu recours, comme à un passeur, à Leonardo Antoniadis, photographe argentin qui travaillait depuis trois ans pour la mission Médecins du Monde auprès des Tziganes. Le film décrit une situation complexe avec le souci de soulager les difficultés de cette communauté mais sans tomber pour autant dans l'angélisme. Il transforme durablement le regard du spectateur sur une communauté qui se dérobe moins sans doute pour préserver son identité culturelle que pour résister aux tracasseries administratives des autorités. C'est aussi un document permettant de réfléchir sur la complexité des rapports entre droit d'asile et législation sociale.(BPI)Sujet - Nom commun : Tsigane | roumain | droit d'asile Dewey : 305.891 497Plan de classement : : 7 Vivre en France | 7A Populations et groupes sociaux | 7A1 Populations par origine Ce document apparaît dans la/les liste(s) : Mondes-tsiganes_Filmographie
Type de document Site actuel Cote Statut Date de retour prévue Réservations
Empruntable Empruntable Fonds audiovisuel 7A1 305.891 497 RAG (Parcourir l'étagère) Disponible
Réservations : 0

Cop. la Sept-Arte

Entreprise courageuse mais délicate que de filmer ces gens du voyage, arrivés en France après la révolution roumaine de 1989, le plus souvent clandestinement. Pour ce tournage, dont les conditions s'avéraient d'emblée particulièrement difficiles, l'équipe du film a eu recours, comme à un passeur, à Leonardo Antoniadis, photographe argentin qui travaillait depuis trois ans pour la mission Médecins du Monde auprès des Tziganes. Le film décrit une situation complexe avec le souci de soulager les difficultés de cette communauté mais sans tomber pour autant dans l'angélisme. Il transforme durablement le regard du spectateur sur une communauté qui se dérobe moins sans doute pour préserver son identité culturelle que pour résister aux tracasseries administratives des autorités. C'est aussi un document permettant de réfléchir sur la complexité des rapports entre droit d'asile et législation sociale.(BPI)

Cliquer sur une image pour la voir dans la visionneuse

Centre de ressources Abdelmalek Sayad - Établissement public du Palais de la Porte Dorée - Musée national de l'histoire de l'immigration
293 avenue Daumesnil 75012 Paris - Tél : 01 53 59 15 92 - mediatheque.sayad[at]palais-portedoree.fr