Accueil sur rendez-vous pour toute personne justifiant d’une recherche du mardi au vendredi de 10h à 17h.

Vue normale Vue MARC vue ISBD

Israel, non aux immigrés Africains / Un reportage d'Uri Schneider

Type : Images animées (DVD) Genre : Film documentaireAuteur: Réalisateur de film, Schneider, UriEditeur : : Arte France (prod.)Description matérielle : 1 DVD, (13 min)Résumé : Dans un quartier pauvre du sud de Tel Aviv, le pasteur Jeremiah Dairo, originaire du Nigéria a réussi à créer une petite paroisse dans une ancienne usine. Tous les soirs, il recueille ici 70 à 80 sans-papiers, Africains pour la plupart. Sans argent, sans permis de travail, sans assurance. Et aucune chance de faire valoir un quelconque droit d’asile. En Israël, seul un sans-papier sur cent a l’espoir d’être régularisé. Tous les autres sont considérés comme des intrus. La population est à cran : le racisme est palpable. Les réactions extrêmes aussi. Les citoyens israéliens manifestent une colère proportionnelle à l’arrivée des immigrés. Ici, on veut clairement éviter les mariages entre Africains et femmes juives. En embuscade, derrière ces citoyens en colère, le parti du Likoud de Benyamin Netanyahou, favorable à la construction de "camps d’internement" supplémentaires. C'est là que les soldats amènent tous ceux qui pénètrent illégalement en territoire israélien. Depuis plus d’un an, plus aucune caméra n’est autorisée à témoigner du quotidien de ces réfugiés politiques dont le nombre s'est multiplié par dix. Le camp est au bord de l'asphyxie. (Arte)Sujet - Nom commun : racisme | clandestinité | régularisation | sans-papier | contrôle aux frontières | politique d'immigration | parti politique | xénophobie | Africains -- population Sujet - Nom géographique : Israël -- pays Dewey : 325.26Plan de classement : : 2 Émigrer | 2A Les migrations
Type de document Site actuel Cote Statut Date de retour prévue Réservations
Empruntable Empruntable Fonds audiovisuel 2A 325.26 SCH (Parcourir l'étagère) Disponible
Réservations : 0

Dans un quartier pauvre du sud de Tel Aviv, le pasteur Jeremiah Dairo, originaire du Nigéria a réussi à créer une petite paroisse dans une ancienne usine. Tous les soirs, il recueille ici 70 à 80 sans-papiers, Africains pour la plupart. Sans argent, sans permis de travail, sans assurance. Et aucune chance de faire valoir un quelconque droit d’asile.

En Israël, seul un sans-papier sur cent a l’espoir d’être régularisé. Tous les autres sont considérés comme des intrus. La population est à cran : le racisme est palpable. Les réactions extrêmes aussi. Les citoyens israéliens manifestent une colère proportionnelle à l’arrivée des immigrés. Ici, on veut clairement éviter les mariages entre Africains et femmes juives.

En embuscade, derrière ces citoyens en colère, le parti du Likoud de Benyamin Netanyahou, favorable à la construction de "camps d’internement" supplémentaires. C'est là que les soldats amènent tous ceux qui pénètrent illégalement en territoire israélien. Depuis plus d’un an, plus aucune caméra n’est autorisée à témoigner du quotidien de ces réfugiés politiques dont le nombre s'est multiplié par dix. Le camp est au bord de l'asphyxie. (Arte)

Centre de ressources Abdelmalek Sayad - Établissement public du Palais de la Porte Dorée - Musée national de l'histoire de l'immigration
293 avenue Daumesnil 75012 Paris - Tél : 01 53 59 15 92 - mediatheque.sayad[at]palais-portedoree.fr