Accueil sur rendez-vous pour toute personne justifiant d’une recherche du mardi au vendredi de 10h à 17h.

Vue normale Vue MARC vue ISBD

Nous : Les saisons

Type : Images animées (DVD) Genre : Film documentaireAuteur: Réalisateur de film, PELECHIAN, ArtavazdEditeur : s.l. : Studio Erevan • : Artavazd Pelechian • : CNC (éd.)Collection : Images de la cultureDescription matérielle : 1 DVD (25 min et 29 min): n. et b.Résumé : Résumé : "Comment oublier... ce peuple arménien en larmes dans les images d'archives des rapatriements successifs (de 46 à 50) : retour au pays, étreintes, retrouvailles, corps déportés par l'émotion et le montage qui, au sein de ces images, vrille comme un tourbillon, un vertige, une défaillance ?" (Serge Daney, "Libération", 11 août 83). Film de montage non-narratif, sans aucun commentaire. Poème cinématographique dont le sens repose sur son titre, "Nous", qui désigne le peuple arménien dans la spécificité de son histoire (génocide, rapatriement) et unifie les aspects disparates de la vie quotidienne sur le sol natal. Le registre de ce quotidien va du dramatique (image d'un enterrement que le montage rend bouleversant) au comique (un triporteur disparaît sous les gaz d'échappement d'un camion qui démarre). Cette spécificité arménienne atteint ici, pour le monde occidental, une dimension universelle. C'est un cri contre toute animosité nationaliste. C'est aussi un travail sur les symboles qui représentent ce cri. Le montage, cyclique et évolutif, disjoint les images afin de leur faire produire un sens nouveau. (Nathalie Magnan, CNC-Images de la culture)Note : Studio Erevan, Artavazd Pelechian (prod.), CNC (éd.), Images de la culture, 1 DVD (25 min) : n. et b.Sujet - Nom commun:retour au pays | arménien -- population Dewey : 909Plan de classement : :1 Introduction à l’histoire de l’immigration

Studio Erevan, Artavazd Pelechian (prod.), CNC (éd.), Images de la culture, 1 DVD (25 min) : n. et b.

Résumé "Comment oublier... ce peuple arménien en larmes dans les images d'archives des rapatriements successifs (de 46 à 50) : retour au pays, étreintes, retrouvailles, corps déportés par l'émotion et le montage qui, au sein de ces images, vrille comme un tourbillon, un vertige, une défaillance ?" (Serge Daney, "Libération", 11 août 83). Film de montage non-narratif, sans aucun commentaire. Poème cinématographique dont le sens repose sur son titre, "Nous", qui désigne le peuple arménien dans la spécificité de son histoire (génocide, rapatriement) et unifie les aspects disparates de la vie quotidienne sur le sol natal. Le registre de ce quotidien va du dramatique (image d'un enterrement que le montage rend bouleversant) au comique (un triporteur disparaît sous les gaz d'échappement d'un camion qui démarre). Cette spécificité arménienne atteint ici, pour le monde occidental, une dimension universelle. C'est un cri contre toute animosité nationaliste. C'est aussi un travail sur les symboles qui représentent ce cri. Le montage, cyclique et évolutif, disjoint les images afin de leur faire produire un sens nouveau. (Nathalie Magnan, CNC-Images de la culture)

Centre de ressources Abdelmalek Sayad - Établissement public du Palais de la Porte Dorée - Musée national de l'histoire de l'immigration
293 avenue Daumesnil 75012 Paris - Tél : 01 53 59 15 92 - mediatheque.sayad[at]palais-portedoree.fr